undefined

La vente d’un bien mobilier répond de plusieurs étapes. Parmi celles-ci, il y’a l’estimation qu’il ne faut surtout pas négliger. Elle est primordiale voire déterminante. Les biens n’ont pas la même valeur marchande même s’ils sont identiques, même s’ils sont dans le même immeuble. Les critères d’évaluations diffèrent aussi et ne s’établissent pas uniquement en fonction du prix au mètre carré ou du prix standard de la vente d’un immeuble.

Par qui se faire estimer son immobilier toutefois ? Demande-t-il dans ce cas des rémunérations pour vous faire évaluer votre bien ?

Allons découvrir ensemble la clé de voûte de l’estimation immobilière.

1 - L’estimation gratuite

Elle est gratuite par le biais de sites qui proposent des estimations basées sur des références à peu près similaires. Ces sites donnent des critères archivés qui ont été utilisé dans le passé pour évaluer un bien de même nature. Ces moteurs de recherche ont des services standardisés simplifiés qui vous permettent via la localisation de votre ville d’évaluer assez aisément la valeur de votre bien. Certaines agences font aussi de l’estimation gratuite. Mais, soyez vigilant quant au professionnalisme de l’agence en question !

2 - L’auto-estimation

L’auto-estimation est aussi possible. Sachez alors que nul ne connait mieux votre bien que vous-même et la suite que vous entendez faire de votre bien. Vous pouvez par vous-même fixer judicieusement le prix de votre bien. Car les avis des experts sont souvent partagés sur la question de l’évaluation. Vous pouvez donc vous éviter ces imbroglios qui ne font que compliquer d’avantage votre éventuelle transaction. Pour ce faire, il faut alors une parfaite maitrise du marche local en question, étudier les prix dans votre espace géographique…

Il vous proposer une offre meilleure que celles standardisées. Faire un tour dans les sites d’annonce ne ferait pas du tout mal.

A côté, il y a l’estimation rémunérée.

3 - L’estimation rémunérée

Elle est le fait de notaires. C’est un agent public assermenté. Donc les risques de mauvaises estimations où le risque de se faire gruger sont amoindris dans la mesure où l’expert vous propose son expertise. Ils sont le mieux placé pour connaitre la valeur de votre bien dans leur région d’exercice.

Ils ont en plus de leur expérience, des bases de données fiables leur permettant d’avoir une idée concrète de la valeur réelle et ajoutée de votre bien immobilier.

La méthode utilisée est à peu près le même chez les notaires. Soit, il évalue votre bien sans tout audit de logement en vous délivrant un certificat d’expertise ou avis de valeur. Soit, il vous communique des explications détaillées sur la valeur de votre bien en se basant sur des biens similaires. Une bonne connaissance de la valeur vénale de votre bien leur suffit pour vous fournir des informations exactes sur l’état réel de votre bien immobilier.

La rémunération du notaire dépendra de la valeur de votre bien et du temps de recherches consacré sur les estimations consenties.